Renovation_Globale_Main

« RÉNOVATION GLOBALE D'UNE MAISON INDIVIDUELLE »

▶ Dans le cadre des Certificats Economies d’Énergie (CEE), le Ministère de la Transition écologique annonce une nouvelle aide « Coup de Pouce » destinée aux rénovations énergétiques complètes et performantes des maisons individuelles.

▶ Dans le cadre des Certificats Economies d’Énergie (CEE), le Ministère de la Transition écologique annonce une nouvelle aide « Coup de Pouce » destinée aux rénovations énergétiques complètes et performantes des maisons individuelles.

▶ Ce nouveau dispositif mis en place par l’arrêté du 8 octobre 2020 prend appui sur la fiche d’opération standardisée BAR-TH-164
« Rénovation globale d’une maison individuelle ».

▶ Les travaux doivent permettre d’atteindre une baisse de consommation conventionnelle annuelle en énergie primaire sur les usages chauffage, refroidissement et production d’eau chaude sanitaire d’au moins 55 %

TRAVAUX CONCERNÉS

LA POMPE à chaleur
AIR  / EAU ou AIR / AIR

L’ISOLATION DES
COMBLES, DES SOUS
SOLS DES MURS
INTÉRIEURS ET
EXTÉRIEURS

LE BALLON
THERMODYNAMIQUE

LA VENTILATION
MÉCANIQUE
CONTROLÉE – VMC

LES CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ

✅ Toutes Catégories de revenus: Très précaires, Précaires, Intermédiaires et Elevés

✅ Modes de chauffage: Chaudière Gaz ou Fioul (Hors Condensation)

✅ Propriétaire occupant, Résidence principale

✅ Maison construite avant 2000 (si plus récente la maison sera trop bien isolée)

✅ Surface Habitable de 80 m2 au minimum

LES CRITÈRES DE REFUS

❌ Pas de maison BBC

❌ Pas de maison déjà équipée des modes de chauffage suivants: pompe à chaleur, poêle à bois, ou chaudière à condensation

❌ Pas de maison chauffée électriquement

❌ Maisons déjà isolée

❌ Le Client ne doit pas avoir de demande en cours auprès de « Maprime Renov »

LES AIDES À PERCEVOIR

LE MONTANT DES AIDES DIFFÈRE SELON LES CRITÈRES SUIVANTS :

✅ La superficie habitable du logement: plus la maison est grande et plus il y aura d’aide.

✅ Le mode de chauffage avant travaux, les maisons chauffées au Fioul ont une meilleurs valorisation en Cee que celles chauffées au Gaz.

✅ Il existe 4 catégories de revenus: Bleue (Très Précaire),  Jaune (Précaire),  Violet (Intermédiaire) et Rose (Élevés).

✅ La Classification Energétique Actuelle du logement: Plus le CEF(Consommation en énergie Finale) est élevé mieux c’est.

EXEMPLE D’AIDES À PERCEVOIR

▶ Cette Simulation est issue de notre outil de Calcul, nous avons prit pour exemple une maison type qui représente la Moyenne nationale, comme vous pouvez le constater suivant la catégorie de revenus du client les aides different.

▶ Le reste à charge varie de 10% à 60% suivant la catégorie de revenus.

▶ Vous aurez la possibilité de réaliser votre devis avec ou sans reste à charge, votre rémunération en dépendra.

AUDIT ÉNERGÉTIQUE

Un auditeur doit systématiquement se déplacer au domicile du particulier de manière réaliser une Evaluation Thermique

▶ « Avant travaux »

▶ « Après Travaux »

COMPE RENDU DE L’AUDIT ÉNERGÉTIQUE :

▶ L’Auditeur réalise l’Audit Énergetique

▶ Grace à l’audit énergetique nous serons en mesure de réaliser plusieurs scenarios à proposer aux clients

▶ Nous réaliserons le devis le plus interessant et nous le mettrons à disposition sur notre CRM

▶ Le devis sera disponible sur le crm dans l’onglet “Documents”

▶ Il restera à le faire signer par votre client Via Yousign(Signature Electronique)

ZONES COUVERTES PAR NOS AUDITEURS :

Ile de France

▶ Centre: 28/45/37/41

▶ Hauts de France: 59/62

▶ Picardie: 80/02/60

▶ Bourgogne Franche Comté: 25

▶ Champagne Ardennes: 51

▶ Haute Normandie: 27/76

▶ Basse Normandie: 14

▶ Pays de la loire: 44/49

▶ Bretagne: 35

D’autres départements seront couverts prochainement

RÉPARTITION DES DÉPARTEMENTS FRANÇAIS EN ZONES CLIMATIQUES ET PRIMES CEE

Les départements français sont répartis dans des zones climatiques déterminées selon la température qui court en période hivernale en vertu de l’annexe 1 de la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012) du 28 décembre 2012.

Ces spécificités climatiques territoriales sont prises en compte lors du calcul des primes liées au dispositif CEE car, en fonction du climat, les besoins énergétiques peuvent différer d’une zone à une autre.

Ainsi : plus une zone climatique est froide (zone H1 par exemple), plus le besoin en énergie est élevé, plus les travaux réalisés à des fins d’économie énergétique seront efficaces et plus la prime CEE correspondant sera élevée.